Comment faire +1 avec des millions plutôt que x10 avec une minorité

La France est championne des start-up en Europe. Championne pour les champions. Licornes, station F, accélérateurs, hypercroissance, levées de fonds records, fonds de venture capital… La France est forte pour faire émerger et exploser quelques pépites. 

Mais l’entrepreneuriat ce n’est pas (seulement) la start-up nation et les stars mises en avant dans Challenge. L’entrepreneuriat, ce sont des millions de personnes et de business en France. 

Il y a aujourd’hui quelques dizaines de milliers d’emplois dans les “start-ups”. 10 millions dans les TPE. 

Nous avons précédemment évoqué les difficultés et les obstacles auxquels font face ces millions d’entrepreneurs pour survivre : solitude; accès parcellaire aux ressources administratives et financières; manque de réseau et de formation; protection insuffisante. 

Quelles pourraient être les pistes pour aider les micro-entrepreneurs à se développer ? Pas seulement les plus privilégiés, pas seulement les champions, mais TOUS ? Comment aider tous les patrons de TPE à pérenniser leur activité et à devenir plus résilients ? Comment structurer l’accompagnement et l’aide à 3 millions d’entrepreneurs pour qu’ils fassent un pas de plus vers la pérennité plutôt que de seulement parier sur la croissance exponentielle d’une centaine d’entrepreneurs?

Voici donc quelques premières réflexions pour commencer à structurer le débat. Je crois que pour faire +1 avec des millions plutôt que x10 avec des happy few, les solutions potentielles pourraient s’organiser autour de 3 axes et suivre 3 principes.

Les axes d’accompagnement

  1. Fédérer

Les entrepreneurs sont seuls et n’ont pas d’espace où partager leurs doutes, leurs angoisses mais aussi leur succès. Il est important d’organiser des espaces – physiques et virtuels – de rencontre et d’échange entre micro-entrepreneurs – et pas seulement pour les entrepreneurs stars des quelques incubateurs à succès des grandes villes. D’abord pour qu’ils puissent s’entraider et s’échanger leurs expériences, bonnes et mauvaises. Ensuite pour gagner en visibilité et reconnaissance : oui chaque patron de TPE, oui chaque micro-entrepreneur est un entrepreneur à part entière. Enfin peut-être pour mutualiser certains coûts.
Une première piste serait d’organiser des rencontres régulières (mensuelles?) avec les entrepreneurs de son quartier.

  1. Outiller
Photo de Maria sur Pexels.com

En plus de son métier, un entrepreneur doit gérer sa comptabilité, les aspects juridiques, la gestion de ses employés, le marketing et la communication, la digitalisation de ses process, etc. Un entrepreneur est un couteau-suisse mais il ne peut pas tout faire et ne sait pas tout faire. Afin de libérer du temps et de l’énergie pour se dédier à son expertise et au développement de son offre, il est important de faciliter, démocratiser et expliquer l’accès aux outils et aux ressources support : financements, assurance, comptabilité, marketing , etc. Une piste serait de construire une plateforme simple et accessible, centralisée et personnalisée, pour que les clubs d’entrepreneurs locaux puissent facilement choisir les fonctions et services dont ils ont besoin. Une plateforme unique sur laquelle agréger, organiser et proposer les ressources et outils pour les entrepreneurs. 

  1. Accélérer 
Photo de Burak K sur Pexels.com

Enfin, pour passer un cap, un entrepreneur, surtout s’il est seul et en difficulté, a parfois besoin d’un coup de boost. Pas une formation de plusieurs mois, mais des coups d’accélération pour moderniser son offre, trouver de nouveaux clients, embaucher un nouvel employé, lever des fonds. Une piste serait d’intégrer à la plateforme de ressource, la possibilité, à tout moment du cycle de vie de son entreprise, de demander un accompagnement et des formations pratiques et personnalisées. Des experts, des coaches, des mentors, des volontaires, des freelances pourraient participer à ces coups de pouce ciblés afin d’accélérer le business à des moments cruciaux pour l’entrepreneur. 

Les principes 

  • Être dans une logique incrémentale et non exponentielle. Penser à la prochaine étape, penser comment faire +1 justement et non x10. C’est important que l’accompagnement et plus encore la logique d’accélération porte des fruits rapides, visibles et tangibles. Les micro-entrepreneurs n’ont pas le luxe de pouvoir penser à une transformation ou une révolution à moyen ou long terme. Quel est le fruit mûr que l’on peut facilement décrocher (“low hanging fruit” comme disent les anglo-saxons). 
  • Etre accessible à tous, tout le temps. Paradoxalement la logique incrémentale +1 doit permettre d’être plus ambitieux et d’accompagner des milliers, des millions d’entrepreneurs. Les solutions de fédération, d’accompagnement et d’accélération doivent être pensées à très grande échelle et pour tous les niveaux de développement de l’entreprise. Beaucoup de programmes existent pour l’émergence, la création et l’incubation de nouvelles idées d’entreprise. Mais il faut que ces programmes de soutien et d’accélération soient disponibles tout au long du cycle de vie de l’entreprise et lors des différentes étapes de l’entrepreneur. 
  • Combiner approches physique et digitale. Des plateformes ou solutions purement digitales ne sont pas compatibles avec . Important d’avoir du lien, de l’espace et des rencontres. Des solutions comme celles rapidement évoquées plus haut de clubs locaux d’entrepreneurs et de plateformes d’aggrégation de ressources peuvent croître à la fois grâce au digital mais aussi de façon décentralisée et locale.  

Ces quelques partis pris et convictions sont une première réflexion et permettent de dessiner une direction dans laquelle penser et imaginer les meilleures solutions pour les 3 millions de TPE. Dans les prochains jours et semaines j’essaierai d’identifier et de mettre en avant des exemples concrets de solutions – à commencer par Yoostart, le 1er réseau social pour et par des entrepreneurs, une formidable entreprise et plateforme lancée il y a quelques années en France pour mettre en relation les entrepreneurs, les accompagner, les mettre en lumière et les propulser. A suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :